MARGO

Témoignage

JB, Expert Java

Découvrez le témoignage de JB, consultant expert Java chez Margo


Diplômé d’une école d’ingénieur en 2000, JB a rejoint Margo en 2010 après une première partie de carrière dans l’industrie et chez des éditeurs de logiciel. Il entame cette semaine sa troisième mission pour Margo, en tant que TeamLeader d’une équipe en charge de l’implémentation de la solution ActivePivot chez l’un de nos clients. Au siège il est également connu pour l’animation régulière de session de Coding Dojo.

Peux-tu nous retracer rapidement ton parcours avant que tu ne rejoignes Margo ?

J’ai commencé dans une société de conseil où j’ai forgé mes armes sur les langages OO, j’ai travaillé dans différents domaines et dans des structures de tailles variées : de la start up médicale à EDF. Au bout de 4 ans, je suis allé chez un éditeur où je suis resté 6 ans. J’ai notamment travaillé sur des problématiques d’architecture, de base de données, de GUI… C’était au moment de l’arrivée de Scrum et j’ai donc pu participer à la mise en place de l’agilité chez eux. Jusque là je travaillais en C++ et en JAVA. J’ai ensuite connu Margo grâce à un ami qui m’a coopté. J’ai particulièrement apprécié le focus sur la qualité, non seulement auprès des clients mais aussi des consultants : le suivi et les missions.

 

Et tes deux premières missions chez Margo ?

J’ai commencé par un peu plus de 3 ans à la Société Générale CIB sur un projet très technique en java. Il s’agissait de travailler sur une grappe de serveurs qui agrège et redistribue les données, avec des contraintes de bandes passantes et de temps de réponse. Là aussi, j’ai participé à la mise en place de la méthodologie Scrum. J’ai exercé la fonction de Scrum master et de Team Leader.

Par la suite, j’ai travaillé environ un an et demi à la BNP sur une application qui crée des produits dérivés et les booke. Il y avait de nombreux sujets intéressants. Un exemple : la création d’un système de non régression pour permettre que les sorties de l’application ne soient pas modifiées entre deux versions et pour mettre en place un système de fail-fast.

Aujourd’hui tu commences une nouvelle mission avec nous. Quels types de sujets t’a-t-on proposé ?

J’ai fait des entretiens pour cinq sujets différents dans des BFI et chez un Asset Manager. La plupart en régie et l’un en forfait. J’ai eu quatre retours positifs de la part des clients. J’ai choisi une mission autour d’ActivePivot. C’était dur à choisir, mais j’avais mis ActivePivot en haut de la liste. Pas seulement pour le domaine fonctionnel intéressant – les risques – mais aussi pour les contraintes techniques qui en découlent : un énorme volume de données… et je parle de 7 téra octets en mémoire ! Normalement avec des solutions OLAP, le chargement des données et l’exécution des requêtes seraient très peu rapides. Avec ActivePivot on peut tout charger en mémoire et obtenir des temps de réponse très courts, inférieurs à une seconde, et cela même pour des requêtes complexes. Cela m’intéressait et c’est une technologie de pointe. Rajoutons aussi que j’ai eu un très bon feeling avec le chef de projet et que l’équipe a un grand niveau d’agilité, ce qui ne gâche rien.

Concrètement quels seront les défis dans les prochains mois/prochaines années à venir ?

ActivePivot est une solution où l’on travaille en N dimensions. C’est assez particulier. Il n’y a pas vraiment d’autres solutions de ce type sur le marché. Et il faut se former sur la technologie. Dans ce cadre, j’ai suivi une formation à temps plein d’un mois dans les locaux de Quartet FS avant de démarrer ma mission en tant que Team Leader de l’équipe qui implémente cette solution.

Quel intérêt de cette solution pour les BFI selon toi ?

J’ai connu d’autres BFI où les données transitaient via des fichiers plats, qui étaient retravaillés avec des scripts pour rejoindre une base de données. Concrètement les utilisateurs avaient du coup accès aux données de la veille, et il y avait un temps de décalage énorme. En plus ce n’était pas très maniable : si on voulait avoir des informations différentes ou traiter les informations autrement, il fallait refaire un développement spécifique et on était reparti pour 24heures. Avec ActivePivot il n’y a plus ce problème là… par contre c’est vrai que l’exploitation et l’utilisation de la solution est complexe et que ça nécessite du coup une formation !

Selon toi quel est le développement possible de cette solution ?

Ce n’est pas encore utilisé partout, notamment parce que Quartet FS travaille aujourd’hui en propriétaire et pas en open source et qu’il s’agit encore d’un marché de niche. Mais cela a de beaux jours devant soit.


ActivePivot
Finance des marchés
Haute Performance IT
Java
Actualité

Les clés pour recruter dans l'IT

Emilia Kabak-Wołk, HR Manager chez Margo en Pologne témoigne des défis que représente le recrutement de profils rares tels que les Software Engineers, lors d'une interview menée par le magazine polonais Rekruter. 

18/05/2018 Découvrir 
Actualité

Le e-trading de A à Z

Le 24 avril dernier, Wissam Benhmida, Business Analyst chez Margo, a animé un Meetup sur le e-trading à #LaPiscine. En l'espace d'une heure, il a pris le temps de revenir sur la définition du trading, pour ensuite détailler le mode le fonctionnement, les enjeux et les risques du trading électronique.

17/05/2018 Découvrir 
Actualité

Introduction aux systèmes réactifs

Les systèmes réactifs sont un style d’architecture permettant à de multiples applications individuelles de se fondre en une seule unité, en réagissant à leur environnement, tout en restant conscientes les unes des autres. La première formalisation de ce terme a vu le jour avec la création du « Reactive Manifesto » en 2013 par Jonas Boner qui, en rassemblant certains des esprits les plus brillants dans l’industrie des systèmes distribués, souhaitait clarifier la confusion autour de la réactivité (qui est devenu un « buzz-word ») et construire une base solide pour un style de développement viable.

04/05/2018 Découvrir 
Actualité

Modern Android Development : les nouveaux apports du langage Java

Depuis la sortie en 2008 d’Android 1.0, l'écosystème Android a énormément changé, mais plus particulièrement dans les dernières années, avec les apports nouveaux du langage Java, les changements liés aux terminaux et l’apparition de nouveaux outils. Les recommandations et les bonne pratiques ont évolué en conséquence.

03/05/2018 Découvrir 
Actualité

Sparkube : quand l’OLAP devient un jeu d’enfant

Vous avez enfin votre notebook préféré, votre cluster Spark est bien configuré et performant, et votre HDFS contient tout ce qu’il faut en données. Et pourtant, savez-vous que vous pouvez booster la valeur ajoutée de vos données, grâce à la puissance de l’OLAP ? A la conférence Devoxx France 2018, Antoine Chambille, directeur R&D chez Activeviam, est venu nous présenter le projet Sparkube qui vient d’être lancé.

27/04/2018 Découvrir 
Actualité

Les Cookies, très utilisés, mais si peu compris

Lou Montulli, co-fondateur de Netscape et créateur du Text Web Browser Lynx, est un informaticien américain à l’origine de la balise Blink et aussi de la première Live Web Cam d’Internet. Il est aussi connu pour être l’inventeur des fameux Cookies HTTP.

26/04/2018 Découvrir