MARGO

Tribune

No KID, no Deal !

Priips : le document d’informations clé relève du défi pour les banques d’investissement.

Par Rémi Obled Consultant R&D

24/01/2018

C’est depuis 2012 que la régulation des produits d’assurance et d’investissement packagés pour la vente au détail (PRIIPs en anglais) est dans les cartons. Et pour cause, ils sont le cœur du marché de l’investissement des particuliers et pèsent 10 000 milliards d’euros en Europe. Malgré leur popularité, ces produits regorgent souvent de jargon technique et de formules complexes les rendant très opaques et difficiles à comparer. La Commission Européenne propose alors d’améliorer la protection des investisseurs en leur fournissant des informations pré-contractuelles via l’instauration du Document d’Informations Clées (KID en anglais), leur fournissant alors les éléments nécessaires à la comparaison d’indicateurs de risques, de performances et de coûts.

Ce document normalisé de 3 pages maximum, devant être fourni dans la langue du client, reprend :

  • Le nom du produit et l’identité du producteur
  • Le type d’investisseur à qui le produit s’adresse
  • Le profil de pertes et profits du produit, ce qui inclut un indicateur de risque de marché (Market Risk Measure ou MRM) qui est une note allant de 1 à 7, la perte maximale possible du capital investi, et des scénarios de performances
  • Les coûts que l’investisseur doit supporter en investissant dans le produit
  • Les contacts lui permettant d’adresser une plainte à propos du produit, de la personne le vendant, ou du producteur.

La date de mise en place annoncée alors par la commission européenne est décembre 2014, mais c’est finalement au 1er Janvier 2018 que le KID sera rendu obligatoire : no KID no deal.

Pour uniformiser au mieux les chiffres produits par les différents établissements financiers, la commission fournit des spécifications très précises et des algorithmes s’appliquant à chaque catégorie de produits. La méthodologie repose sur l’établissement de trajectoires de prix ajustées, simulées grâces à des tirages aléatoires dans l’ensemble des données historiques des sous-jacents sur plusieurs années. L’indicateur de risque de marché se base sur le calcul de la VaR-equivalent volatility puis sur l’association du MRM correspondant. Les scénarios donnent quant à eux pour 3 dates (1 an, mi-maturité et maturité) le rendement espéré du produit selon les cas défavorable, médian ou favorable.

Cette nouvelle contrainte réglementaire est un vrai challenge pour les départements de recherche des banques d’investissement, car il ne s’agit plus de calculer un prix pour un client ou pour la contribution sur les marchés, ni de calculer des risques pour le suivi des portefeuilles ; mais bien d’interpréter et implémenter des algorithmes complexes, fournis par Bruxelles, et de rendre également les chiffres ainsi produits aussi compréhensibles que possible par l’investisseur individuel non professionnel.


Cette nouvelle contrainte réglementaire est un vrai challenge pour les départements de recherche des banques d’investissement

Les défis techniques sont de taille aussi. Imaginez comment industrialiser le coûteux calcul de ces simulations et de faire en sorte que celles-ci convergent dans un délai raisonnable en utilisant du calcul distribué sur des grilles. Imaginez calculer ces indicateurs sur tous les types de produits et de sous-jacents en rendant le code de calcul de risque aussi générique que possible et agnostique au type de produit. Imaginez calculer ces indicateurs non seulement sur tous les produits manufacturés à l’avenir mais aussi sur les produits déjà en portefeuille (et certains depuis plusieurs années), en reprenant et en uniformisant le booking des anciennes positions. Imaginez enfin, calculer quotidiennement tous ces indicateurs, pour tous les deals en vie afin d’informer le client d’un éventuel changement de MRM en faisant appel à l’impressionnante capacité de calcul du Cloud.

Finalement, on peut dire qu’avec Bâle, MIFID, MIFID II, PRIIPs… les contraintes réglementaires imposées aux banques changent profondément leur façon de gérer leur business. Elles participent à l’image qu’elles véhiculent et modifient aussi leurs interactions avec leurs clients. Les bouleversement internes sont, eux aussi, bien présents : les projets de mise en place qui en découlent créent alors de nouveaux métiers -autour de la veille réglementaire notamment-, et de nouvelles opportunités aussi. La mise en conformité proactive et les participations des banques aux comités de réflexion bien en amont de la définition de la nouvelle réglementation, sont sans conteste un levier concurrentiel important. Dès lors, ne devrions-nous pas parler non pas de contrainte, mais d’opportunité réglementaire ?

Par Rémi Obled Consultant R&D
Finance des marchés
Margo
Actualité

Margo dévoile son nouveau positionnement et sa nouvelle identité de marque

Paris, le 12 février 2018 – Margo, société de conseil française créée en 2005 et historiquement spécialisée en IT en finance de marché, fait évoluer son business model afin d’accompagner de nouveaux secteurs d’activités dans leur transformation. A cette occasion, l’entreprise dévoile également sa nouvelle identité de marque originale dotée d’un logo personnalisable.

12/02/2018 Découvrir 
Actualité

Margo, dans le TOP 500 des entreprises les plus performantes de France

Le palmarès 2018 des 500 champions français de la croissance, publié par Les Echos ce vendredi 09 février, met une nouvelle fois Margo à l’honneur.

09/02/2018 Découvrir 
Témoignage

Juliette, passionnée de code

J’ai toujours été passionnée de code et le projet proposé par CodeCase Software m’a tout de suite emballée car on rentre justement dans le code pour en comprendre tout le sens.

Découvrir 
Tribune

Comprendre la Blockchain

Découvrez une série d'articles rédigés par Sébastien Bourguignon et repris dans Les Echos Solutions pour tout savoir sur la Blockchain ! Courte histoire de la Blockchain, Comment cela fonctionne, ICO le nouveau mode de financement des startups, Ethereum et les smart contracts ou encore différence entre Blockchain privée et publique. A travers 5 tribunes d'experts découvrez ce qui se cache réèlement derrière le buzzword du moment dont tout le monde parle.

17/01/2018 Découvrir 
Témoignage

Samir, Manager expérimenté

Pour moi l’esprit Margo c’est surtout la liberté d’entreprendre et de faire les choix qui nous permettront de réussir et de nous épanouir.

Découvrir 
Actualité

Amira, Manager et Coach agile

Pour définir Margo en un seul mot, je parlerais d’innovation. Nous ne nous contentons pas de ce que nous savons déjà faire. Nous essayons toujours de trouver et mettre en place de nouvelles idées. La transformation qui est en cours chez Margo en est une illustration.

Découvrir